En 2015, la communauté internationale, sous l’égide des Nations unies, adoptait le Programme de développement durable à l’horizon 2030, comprenant 17 objectifs. L’Objectif 15 (ODD 15), et plus particulièrement sa cible 15.3 prévoient de lutter contre la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde neutre en matière de dégradation des terres. L’objectif de la NDT est de maintenir et d’augmenter la quantité des ressources en terres saines et productives au fil du temps. La NDT vise ainsi de passer du cercle vicieux « dégrader/abandonner/migrer » à celui vertueux de « protéger/préserver/restaurer » et de procurer des avantages immédiats et cumulativement importants à la société[1].

[1] Mesures prises par la Conférence des Parties à sa treizième session, en ligne :

https://www.unccd.int/sites/default/files/sessions/documents/2017-11/cop21add1_fre.pdf.

[1] Voir généralement les décisions adoptées par les Parties, en ligne : https://www.unccd.int/sites/default/files/sessions/documents/2017-11/cop21add1_fre.pdf ; et ISDD, Résumé de la CdP13, p. 17.

[1] ISDD, Résumé de la CdP 13, p. 17.

[1] ISDD, Résumé de la CdP 13, p. 17. Pour consulter la publication : https://knowledge.unccd.int/glo.

[1] ISDD, Résumé de la CdP 13, p. 17.

Cadre scientifique conceptuel de la neutralité en matière de dégradation des terres (NDT)

Dans le document ICCD/COP(13)/2, le secrétariat présente les cinq éléments considérées comme indispensables à l’intégration de l’objectif de développement durable 15 et de la cible 15.3 dans le cadre de l’application de la Convention. Ces cinq éléments, qui résument les domaines d’action indispensables à cette intégration, sont : 1) les cibles sur la neutralité en matière de dégradation des terres : fixer les cibles et établir le niveau d’ambition ; 2) la mobilisation et l’impact : catalyser les effets bénéfiques multiples de la neutralité en matière de dégradation des terres, qui vont de la lutte contre les changements climatiques à la réduction de la pauvreté ; 3) les partenariats et la mobilisation des ressources : rationaliser la coopération avec les partenaires, surmonter la fragmentation, et tirer systématiquement parti des possibilités de financement croissantes, y compris dans le domaine de l’action climatique ; 4) l’action transformatrice : concevoir et exécuter des projets transformateurs et audacieux dans le domaine de la neutralité en matière de dégradation des terres ; 5) la vérification et le suivi : mesurer les progrès accomplis par rapport aux cibles sur la neutralité en matière de dégradation des terres.

Éléments de l’intégration de l’objectif de développement durable 15 et de la cible 15.3 dans le cadre de l’application de la Convention

La NDT présente pour la CNULCD une opportunité de démontrer l’aspect global des problématiques de désertification et de sécheresse à travers leurs liens avec la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la sécurité de l’approvisionnement en eau, ainsi qu’avec l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques et la biodiversité[1]. Il s’agit d’un moyen important pour promouvoir sa mise en œuvre. Aussi la NDT a-t-elle été placée au cœur du nouveau Cadre stratégique 2018-2030, dans son objectif no.1. Cela dit, le travail de la CNULCD sur le concept avait déjà commencé en 2013 et a beaucoup progressé, tel qu’illustré dans le tableau ci-dessous.

 

Évolution de l’intégration de la NDT et de la cible 15.3 dans la mise en œuvre de la Convention 

 

CdP

CST/ISP

CRIC

Janvier 2019,

Georgetown, Guyane

  

CRIC 17 : Évaluation de la mise en œuvre de la Convention / Objectif stratégique no.1 – NDT et dimension genre – Financement novateurs pour lutter contre la DT

Septembre 2017,

Ordos, Chine

Déc.2/COP13 : Adopter les cibles volontaires de NDT et utiliser la notion de NDT pour promouvoir la cohérence des politiques, mesures et engagements au niveau national

Déc. 3/COP13: Relier les cibles de NDT aux autres programmes nationaux (ODD, climat, biodiversité, etc.)

Déc.18/COP13 : Applica-tion du cadre théorique et scientifique de la NDT

Déc.21/COP13 : Programme de travail de l’ISP – Obj.1: Fournir des orientations précises pour parvenir à la NDT

1.1. Conseils sur la conception et la mise en œuvre des politiques et initiatives

1.2. Données scientifiques

Déc.8/COP13: Renforcer la mise en œuvre de la CNULCD à l’appui au programme de DD à l’horizon 2030 par l’amélioration, l’intensification et la promotion du renforcement des capacités

Octobre 2016,

Nairobi, Kenya

  

CRIC 15 :

Aligner la nouvelle stratégie sur le programme de DD à l’horizon 2030 et, en particulier, sur la cible 15.3 et les autres ODD

Octobre 2015

Ankara, Turquie

Déc. 3/COP12 : Rechercher toute collaboration nécessaire pour atteindre la cible 15.3 des ODD, en fournissant des conseils et faciliter l’utilisation des indicateurs de la CNULCD

Déc. 3/COP12 : Rechercher toute collaboration nécessaire pour atteindre la cible 15.3 des ODD, en fournissant des conseils et faciliter l’utilisation des indicateurs de la CNULCD

Déc.15/COP12 : Focaliser les rapports de performance sur les indicateurs clés et y incorporer les cibles nationales de NDT

Mars 2015

Bonn, Allemagne

  

Élaborer, réviser et mettre en œuvre des programmes d’action en vue d’intégrer le programme de développement durable à l’horizon 2030

Septembre 2013

Windhoek, Namibie

Déc. 8/COP11 : Mise en place d’un Groupe de travail intergouvernemental, définition fondée sur la science de la NDT dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches

Déc. 23/C0P11: Création de l’ISP ayant pour mandat de rassembler et rendre disponible les recommandations issues des conférences et des réseaux scientifiques

Déc. 12/COP11 : Mise en œuvre d’un processus pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie et de plans visant à renforcer davantage la mise en œuvre de la Convention

Résultats des travaux de l’ISP au titre de l’objectif no.1 de son plan d’action 2018-2019

Objectif 1 : Fournir des données précises pour parvenir à la NDT (ICCD/CST(14)/2)

 

 

Actions / Résultats fournis

À retenir

Objectif 1.1. Donner des conseils sur la conception et la mise en œuvre de politiques et d’initiatives relatives à la NDT présentant des avantages multiples pour l’environnement et le développement ainsi que des synergies avec les autres Conventions de Rio, en particulier, pour les mesures d’adaptation au CC et d’atténuation de leurs effets

Rapport technique no. 1

Réaliser les avantages en termes de carbone des pratiques de gestion durable des sols : Lignes directrices pour l’estimation du carbone organique des sols dans le contexte de la planification et de la surveillance de la NDT

Guides pour :

§  L’identification des pratiques et approches de GDT appropriées pour maintenir et stocker le carbone dans les sols

§  L’évaluation des stocks de carbone pour la planification et le suivi des objectifs nationaux

Objectif 1.2. Fournir des données probantes à fondement scientifique sur la façon dont la NDT pourrait contribuer à améliorer le bien-être et les moyens de subsistance ainsi que la situation environnementale des populations touchées

Rapport technique no. 2

Créer un environnement favorable à la NDT et sa contribution potentielle à l’amélioration du bien-être, des moyens de subsistance et de l’environnement

Un cadre conceptuel pour aider les pays dans leurs efforts pour créer un environnement favorable à la NDT et à la réalisation de bénéfices multiples.

L’environnement favorable comprend des politiques et des réglementations appropriées et inclusives, des institutions engagées, un accès au financement et une interface science-politique efficace.

Points saillants dont il sera question lors des rencontres

 

1

L’utilisation d’indicateurs supplémentaires pour suivre, évaluer et communiquer les progrès accomplis dans la réalisation de la cible 15.3, notamment en faisant rapport sur l’indicateur 15.3.1 dans le cadre des ODD

2

La mise en œuvre de l’environnement favorable à la NDT et l’atteinte des avantages multiples pour la société à l’échelle nationale qui découlent de projets et programmes de transformation pour combattre la DDTS et les tempêtes de sable et de poussière.

3

L’établissement de partenariats à l’appui de la mise en œuvre de la Convention et d’une progression accélérée dans la voie de la NDT. En particulier, la reconnaissance des contributions des initiatives communautaires dans l’atteinte de la NDT par les décideurs, les institutions financières et les autres acteurs sera un point soulevé par les OSC.

4

La participation au Forum politique de haut niveau et le lien à établir, à l’échelle nationale, entre l’examen national volontaire et le suivi-évaluation des Programmes d’action nationale de lutte contre la désertification (PAN/LCD) et des cibles volontaires de NDT qui y sont intégrées.

5

La cohérence et la durabilité à long termes des systèmes de données qui appuient le processus de communication d’informations (système de recherche, d’accès et de stockage des données, etc.).

Fermer le menu
Français
English Français